Accueil Jardinage Comment faire de la permaculture dans mon jardin ?

Comment faire de la permaculture dans mon jardin ?

Si vous disposez d’un jardin ou d’un espace extérieur et que vous voulez l’exploiter pour faire pousser les fruits et les légumes que vous consommez quotidiennement, il existe plusieurs modèles d’exploitation agricole que vous pouvez suivre. Cependant, comme vous disposez d’un petit espace, il faudrait penser à un modèle de petite exploitation pour éviter d’épuiser les ressources du sol.

La permaculture est l’un des modèles les plus réussis pour les jardins, il n’existe pas de schéma unique, ce qui vous donne une liberté totale pour choisir les espèces à planter et leur disposition. Voici donc toutes les astuces pour faire de la permaculture dans votre jardin.

La permaculture, qu’est-ce que c’est ?

Comme c’est le cas pour l’agriculture bio, la permaculture s’inspire de la nature pour recréer, dans un petit espace, tout un écosystème naturel où les différentes espèces plantées interagissent entre elles en toute harmonie. Le principe de base est d’arriver à établir une symbiose parfaite pour que les légumes et les plantes de votre potager puissent bénéficier des conditions optimales à leur développement et leur croissance.

la permaculture

Contrairement aux jardins traditionnels, une fois que vous aurez créé votre jardin cultivé en permaculture, vous n’aurez pas à en prendre soin de manière rigoureuse, car ce sont les plantes qui s’autodéfendent. Il suffit de réunir certaines conditions optimales et laisser la nature suivre son cours, vous n’aurez donc qu’à récolter les biens de votre potager une fois que les légumes et les fruits seront assez mûrs pour être consommés.

Il est important de savoir qu’en adoptant ce modèle, vous n’aurez pas à utiliser de pesticides ou d’engrais, tout doit être 100 % naturel afin d’éviter de détruire votre écosystème. Vous avez toute la liberté de choisir votre méthode d’irrigation, les espèces que vous allez planter dans votre potager en permaculture et les produits naturels que vous utiliserez pour enrichir le sol. Chaque jardin cultivé en permaculture sera par conséquent à l’image de son jardinier.

Comment faire de la permaculture dans votre jardin ?

La mise en place d’un jardin en permaculture est tout aussi simple que son principe, mais il faut veiller à respecter certaines étapes pour un bon aménagement de votre jardin potager en permaculture, à savoir :

  • L’observation de votre jardin : cette étape est très importante et va vous permettre de lister toutes les espèces animales et végétales qui vivent sur votre jardin et de connaître leur rôle dans l’écosystème ;
  • La sélection des végétaux : vous pourrez le faire en tenant compte des besoins de chaque plante, fruit ou légume en matière d’éclairage, de vent et de besoin en eau. Notez que les « mauvaises herbes » doivent être conservées, car elles ont un rôle de protection important ;
  • Le dessin de votre projet : prenez une feuille où vous diviserez votre jardin en parcelles et pensez à maintenir une distance de 1.20 m entre chaque parcelle pour vous y faciliter l’accès ;
  • La couverture du sol : ceci est très important pour limiter l’évaporation de l’eau et la pousse des adventices qui feront concurrence à vos plantes. Vous pouvez utiliser du fumier, du compost, du bois ou encore du carton.

L’optimisation des ressources : un élément clé en permaculture

En effet, les jardins potagers cultivés en permaculture ne se basent pas seulement sur l’optimisation du sol, mais aussi sur toutes les autres ressources comme l’eau et le soleil. Sachez que tout est recyclable et il faut faire jouer cette caractéristique en votre faveur, surtout lorsqu’il s’agit de l’irrigation de vos plantes. Un système d’arrosage par gouttes et de récupération des eaux des pluies peut attirer les oiseaux qui s’occuperont des mauvais insectes.

Vous devez favoriser l’ensoleillement des plantes et couvrir le sol pour ne pas affecter leurs racines qui vont leur permettre d’interagir et de se protéger mutuellement. Vous pouvez utiliser des poules au lieu des pesticides, car celles-ci vont manger les limaces et les escargots et leurs défections vont servir à fertiliser davantage le sol pour un meilleur rendement.

En plus de cela, vous pouvez récupérer les restes des fruits et légumes que vous consommez pour faire du compost très utile pour la fertilisation du sol.

Une fois que vous aurez respecté toutes ces conditions, vous pouvez être sûr que votre jardin potager cultivé en permaculture donnera des légumes parfaitement sains, beaucoup plus goûteux et avec un impact positif sur votre santé par rapport aux produits des supermarchés, d’autant plus que vous contribuez à la sauvegarde de l’environnement.