Accueil Santé Névralgie dentaire : comment la définir ?

Névralgie dentaire : comment la définir ?

Le terme névralgie désigne une douleur neurologique, donc d’un nerf. Une névralgie dentaire est donc une douleur d’un ou des nerfs qui innervent les dents. Cette douleur est le plus souvent localisée d’un côté de la bouche. C’est une douleur vive qui peut être causée par n’importe quelle stimulation, aussi banale soit-elle. Cela peut être lorsque vous vous brossez les dents, lors de la mastication ou lorsque vous buvez.

Les causes de névralgies dentaires

Les névralgies dentaires peuvent être causées par un large panel de pathologies. En voici quelques unes :

  • La carie dentaire : elles sont dues à une accumulation de bactéries dans la bouche, qui vont attaquer la dent. Au début la carie se contentera de  » dévorer  » seulement la dent, mais si rien n’est fait elle s’attaquera au nerf dentaire et provoquera une névralgie exacerbée par le froid, le chaud et la position couchée.
  • L’abcès dentaire : il est provoqué par des bactéries logées à la base des dents. L’abcès provoque des douleurs atroces qui peuvent irradier aux oreilles, mâchoires ou au cou. A terme, il peut aussi atteindre le nerf dentaire.
  • La desmodontite : il s’agit de l’inflammation du ligament alvéolo-dentaire. La douleur est exacerbée par la mastication et en général toute pression qui s’exercera sur elle. A la longue, l’inflammation du ligament sera telle qu’il comprimera le nerf dentaire.
  • Extraction dentaire : il est fréquent que lors de l’extraction des dents de sagesse par exemple le nerf dentaire soit atteint, dans ce cas la douleur ne durera que quelques jours avant de disparaître.

Soulager la névralgie dentaire

Soulager une névralgie dentaire passe par trois volets : la prévention, les moyens naturels et les moyens médicaux.

La prévention

Pour prévenir une névralgie dentaire, et tout autre maladie bucco-dentaire d’ailleurs, il faut avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. Cela passe par un bon brossage de dents, deux fois par jour de deux minutes minimum. Il faut aussi penser à utiliser du fil dentaire tous les soirs et du bain de bouche antiseptique.

Enfin, une visite annuelle chez le dentiste permet de prévenir bon nombre de maladies naissantes dans votre bouche.

Les moyens naturels

Plusieurs moyens naturels sont disponibles pour soulager votre douleur en attendant de la traiter définitivement chez le dentiste :

  • De la glace : si votre dent n’est pas sensible au froid, vous pouvez appliquer de la glace pilée à son contact. Une alternative consiste à appliquer un ballon de caoutchouc rempli de glace contre votre joue, du coté de la douleur.
  • L’ail, l’oignon ou le gingembre : coupez en un morceau et mordez doucement au niveau de la dent. Le jus ainsi libéré soulagera la douleur.
  • Les huiles essentielles : mettez en quelques gouttes sur la gencive douloureuse et massez la délicatement. N’avalez surtout pas car certaines huiles essentielles sont toxiques une fois avalée.
  • Le thé : prenez un sachet de thé et mettez le dans de l’eau chaude puis appliquez le sur votre dent pendant 5 minutes. Faites cette opération 3 fois par jour.

Les moyens médicaux

Vous pouvez tout à fait prendre un antalgique comme de l’aspirine ou de l’ibuprofène pour soulager votre douleur en attendant votre rendez vous chez le dentiste qui traitera la cause de votre douleur afin de l’éliminer pour de bon.

Les névralgies dentaires sont des douleurs nerveuses de causes diverses. Vous pouvez user de plusieurs moyens afin de calmer la douleur mais le seul moyen radical reste de traiter la cause de la douleur chez votre dentiste. Ayez une bonne hygiène bucco-dentaire afin d’éviter cette douleur.

Les médicaments soulagent les douleurs

Que ce soit une simple rage de dents ou une telle névralgie susceptible de vous impacter, vous devez toujours vous rapprocher d’un professionnel de la santé. Un dentiste pourra examiner votre dentition et identifier les causes de ces douleurs plus ou moins fortes. Il est bien sûr possible de les soulager rapidement en optant pour des médicaments antalgiques qui sont prescrits souvent avec une ordonnance.

  • Evitez également l’auto-médication, car elle peut être contre-productive et vous pourriez même aggraver la situation.
  • Le médecin peut vous proposer du paracétamol qui est assez simple lorsque les douleurs ne sont pas trop handicapantes.
  • L’ibuprofène porte aussi ses fruits lorsque la situation est un peu plus problématique.
  • La douleur liée à cette névralgie dentaire est souvent soulagée en quelques minutes grâce à l’effet anti-inflammatoire.

Il est recommandé de prendre un rendez-vous avec un dentiste au moins une fois par an, notamment pour une simple visite, elle permet de contrôler que tout va bien. Elle sera efficace également pour identifier de futurs problèmes, cela vous évite aussi les fortes douleurs qui sont handicapantes et qui entraînent des maux de tête. Ces derniers aggravent clairement la situation et vous aurez même des difficultés pour travailler ou vous concentrer.

Ne négligez pas les soins dentaires une fois par an

Nous avons tendance à nous rendre chez le dentiste uniquement lorsque les douleurs sont importantes. Il est parfois possible de prévoir quelques-unes d’entre elles grâce à une visite annuelle.

  • Le dentiste peut alors regarder votre bouche et l’état de votre dentition tout en vous préconisant quelques soins bien sûr.
  • Il n’est pas utile de se rendre dans le cabinet une fois par mois sauf si vous avez réellement des problèmes majeurs.

Les névralgies dentaires peuvent donc être évitées surtout si vous faites en sorte de réduire rapidement de nombre de caries.