Accueil Santé Nourrisson constipé que faire : comment l’évaluer ?

Nourrisson constipé que faire : comment l’évaluer ?

La constipation est la difficulté d’évacuer les selles, assez fréquente chez les nourrissons. Cependant, il faut savoir que chaque enfant ou chaque être humain en général, peu importe son âge, a un rythme de digestion propre à lui, il est donc important de bien étudier le cas avant de tirer une conclusion.

Que cause la constipation chez le nourrisson et quels en sont les symptômes ?

On parle de constipation d’un nourrisson quand le bébé fait environ moins de trois selles par semaine alors qu’il n’est nourri que de lait. La constipation a pour symptômes ce qui suit :

  • Selles moins fréquentes que d’habitude.
  • Des selles sèches et dures.
  • Production de selles volumineuses.
  • La défécation est douloureuse.
  • Saignements.

La constipation peut être due à plusieurs causes, elle peut toutefois intervenir dès la naissance ou lors du sevrage. On cite parmi ses causes :

  • Un changement de rythme et changement d’habitude chez l’enfant. Par exemple, une perturbation au niveau des repères si le bébé entre en crèche.
  • Un biberon mal préparé notamment dans le cas où la quantité d’eau est insuffisante par rapport à la quantité du lait maternisé en poudre.
  • Diversification alimentaire, lors de l’introduction des fruits et légumes.

Quels sont les conseils pour y remédier ?

Si le bébé est constipé, il est important de consulter un médecin dans le cas où les symptômes cités persistent. Il est encore plus conseillé de consulter si votre enfant souffre d’une constipation qui dure depuis plus d’une semaine et qu’il a très mal au ventre ou encore s’il vomit.

Maintenant, pour vaincre la constipation simple, pensez à implémenter ces gestes :

  • Lors des repas et particulièrement lors de la diversification alimentaire, pensez à proposer de l’eau à votre bébé pendant et entre les repas.
  • Pensez également à donner plus de liquide (lait maternel ou préparé) plus fréquemment.
  • Faites de l’exercice à votre bébé ! Comme s’il pédalait, bougez lui ses jambes et massez-lui le ventre doucement dans le sens des aiguilles d’une montre plusieurs fois par jour.
  • Si votre bébé n’a pas un grand appétit, n’hésitez pas à fractionner les repas.
  • Essayez d’augmenter les fibres en proposant davantage de céréales complètes telles que le pain, la farine et les pâtes, les légumes verts en purée et les fruits en compotes.
  • Enlever les farines des biberons.
  • Proposez-lui quelques cuillères de jus de fruits, particulièrement de pruneaux dans la journée.
  • Diminuez la consommation d’aliments qui constipent comme la banane, le coing, le riz ou encore la carotte.

La constipation peut par conséquent apparaître au moment de l’apprentissage de la propreté et du contrôle sphinctérien, allez-y doucement avec ça car ça risque d’avoir des effets psychologiques chez l’enfant et le bloquer.

Enfin, avant de vous inquiéter par rapport à la constipation de votre bébé, évaluez la gravité de la situation. Sachez qu’un enfant de moins d’un an devrait avoir une selle par jour. Si la constipation persiste et vous remarquez la présence de sang, consultez un pédiatre.

La téléconsultation peut vous rassurer

Lorsque vous êtes de jeunes parents, vous pouvez paniquer très vite en fonction des réactions de votre enfant. Cela peut être problématique pour vous et votre bébé, car vous n’adoptez pas le bon comportement à cause du stress. De ce fait, s’il est constipé, vous ne devez pas opter pour l’auto-médication, car elle peut être contre-productive et même dangereuse pour votre santé.

  • La meilleur technique consiste à vous rapprocher d’un médecin comme un pédiatre qui pourra vous rassurer et même vous proposer la meilleure solution pour le soulager.
  • La téléconsultation a pris une véritable ampleur depuis le début de la crise sanitaire, elle permet de joindre un médecin sans vous déplacer.
  • Le professionnel de la santé pourra vous proposer un avis médical à distance, il sera en mesure de vous conseiller et même de vous demander de venir au plus vite.

Il possède l’expérience et le savoir-faire pour identifier les situations les plus dangereuses. Si la constipation peut être expliquée par un repas, elle peut aussi être problématique à cause des maux de ventre. L’enfant devra donc être soulagé assez rapidement grâce à quelques astuces qu’il vous proposera et vous serez en même temps rassuré.