Accueil Santé Nez qui coule que faire : quelles sont les causes du nez...

Nez qui coule que faire : quelles sont les causes du nez qui coule ?

La rhinorrhée, ou encore communément appelée un écoulement nasal ou bien «nez qui coule» se présente sous forme de mucus qui est produit et qui s’écoule à partir de l’avant du nez au travers de la gorge.

Les écoulements du nez peuvent avoir deux aspects : clairs et transparents ou au contraire ils peuvent être purulents mais aussi épais. Cet aspect est plutôt rencontré fréquemment et ne se réfère pas forcement à une infection à des bacteries ou autres.

Le mucus est une substance naturellement produite par la muqueuse du nez. Elle capte toutes les impuretés retrouvées dans l’air qu’on respire et produit ainsi le mucus en tant que protection permanente des voies respiratoires contre toutes sortes d’infections et d’agressions (fumées, poussières, etc.)

Les différentes causes d’un nez qui coule

Les écoulements nasaux peuvent avoir plusieurs causes, on cite :

  • Un rhume
  • Une grippe
  • Souvent appelée sinusite : infection des sinus
  • Une allergie (ou rhinite allergique)
  • Une rhinite d’origine non-allergique (qui sont par exemple dues aux changements de l’atmosphère, les agressions extérieures ou même lors des grossesses)

La consommation du tabac, qui fragilise les différentes muqueuses buccale ou nasale a tendance aussi à entraîner un écoulement nasal.

Comment guérir un nez qui coule ?

Si vous avez des écoulements nasaux, il est tout à fait possible de faciliter l’écoulement dans le but d’éviter une accumulation du mucus dans les sinus et que le nez se bouche. Il existe donc plusieurs astuces :

  • Boire des liquides pour préserver le mucus toujours fluide et éviter l’accumulation
  • l’application du chiffon chaud et humide sur l’ensemble du visage et spécialement le nez autant de fois possibles par jours.
  • pratiquer inhalations de vapeurs 2 à 4 fois par jour. Utilisez un bol d’eau chaude ainsi qu’une serviette placée sur votre tête par exemple.
  • Plusieurs médicaments décongestionnants sont disponibles en pharmacie sans avoir besoin de la délivrance d’une ordonnance qui peuvent être dilués dans de l’eau chaude.
  • Il est aussi possible d’utiliser des inhalateurs.

Par contre, si l’écoulement nasal est trop important, il est possible d’utiliser des médicaments dans le but de réduire l’écoulement. Ils agissent sur les voix nasales et cela par la réduction de la production de mucus dans celles-ci, il est donc nécessaire d’utiliser ces derniers avec parcimonie.

Afin d’éliminer le mucus que contient votre nez, il est possible de faire des lavages nasaux autant de fois nécessaires par jour. Pour cela il est préférable d’utiliser des sprays d’eau salée, disponibles en pharmacie sans ordonnances demandées. Il est fortement recommandé de pratiquer des pulvérisations de solutions salines 3 à 4 fois par jour pour que ça soit effectif.

Pour les cas allergiques, il y’a les antihistaminiques, des médicaments qui s’occupent de traiter les symptômes allergiques et ainsi réduire les écoulements. Ceci dit, ils sont à utiliser avec une grande précaution car certains d’entre eux peuvent provoquer des somnolences.

Si votre écoulement nasal persiste malgré tous les traitements essayés, et est accompagné d’autres symptômes tels que la fièvre, toux, maux de tête, etc, alors il est recommandé d’avoir recours à l’avis d’un médecin.

Utilisez un mouchoir à usage unique

Avec la crise sanitaire qui touche de plein fouet la France et de nombreux pays dans le monde entier, les Français ont pu découvrir les gestes barrières et les pratiques les plus importantes pour éviter la propagation du virus. Vous avez donc le nez qui coule, cela n’est pas toujours lié à la grippe ou encore à la Covid-19, mais il est préférable de garder les bonnes habitudes.

  • La première consiste à utiliser des mouchoirs à usage unique, car ceux en tissu se transforment en nid à bactéries.
  • Vous avez tendance à vous moucher, vous rangez ensuite le mouchoir dans votre poche ou vous le positionnez sur la table.
  • Il peut être impacté par d’autres bactéries et dès que vous vous mouchez une nouvelle fois, les bactéries viennent perturber votre système.

La situation peut alors s’aggraver, d’où l’intérêt d’acheter des mouchoirs en papier que vous utilisez une seule fois. Vous pouvez prendre des paquets de dix exemplaires ou des boîtes qui seront parfaites sur votre bureau. Par contre, vous ne devez pas poser votre mouchoir usagé sur une table, mais le mettre dans les toilettes ou le jeter à la poubelle. Ce sont des gestes à adopter très rapidement.

Consultez un médecin si les symptômes s’aggravent

Si auparavant, le nez qui coulait n’était pas forcément problématique, avec la crise sanitaire, il se transforme en un symptôme qui mérite votre attention. Vous devez bien sûr être vigilant puisque le coronavirus est largement présent.

  • Lorsque vous avez certains symptômes comme le nez qui coule ou encore des maux de tête et de la fièvre, un test PCR peut être indispensable.
  • Dans certains cas de figure, le nez qui coule est seulement engendré par un rhume à cause de la différence des températures.

N’hésitez pas à consulter un médecin si vous avez un doute.